Temps passé devant les écrans et la myopie

Temps passé devant les écrans : attention aux yeux !

On incrimine souvent le manque d’activité physique dans les causes de surpoids et d’obésité.
Mais la sédentarité et le temps passé sur les écrans joueraient aussi un rôle dans les troubles de la vision. Loin d’être anodin, ceci est à prendre en compte, notamment pour les plus jeunes enfants.
En effet, la concentration visuelle sur les écrans demande un effort important et trop soutenu pour nos yeux.


En temps normal, les changements de distance visuelle provoquent une sorte de gymnastique « bénéfique » pour les muscles qui interviennent dans le fonctionnement de l’œil. De plus, le clignement régulier des paupières ne se fait pas assez souvent lorsque l’on fixe un écran. Or ces battements de cils involontaires sont indispensables pour hydrater et nourrir la cornée.

La myopie concernera la moitié d’entre nous en 2050

Ces facteurs de fatigue oculaire et visuelle pourraient faire partie des facteurs d’augmentation de la prévalence de la myopie.
D’après une publication en mai 2016 dans la revue Ophthalmology, les myopes représentaient près de 23% de la population mondiale en 2000. Cette incidence est en très forte augmentation et d’après cette étude, près d’une personne sur 2 sera atteint de myopie en 2050:Lien vers AAO journal- augmentation de la prévalence de la myopie.

(Global Prevalence of Myopia and High Myopia and Temporal Trends from 2000 through 2050- Ophtalmology, May 2016)

L’équipe

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Search

+